Welink Accountants Welink Accountants
Comment réussir son bilan comptable ?

Comment réussir son bilan comptable ?

De par sa définition, le bilan comptable peut être comparé à une photo montrant les possessions et les dettes de votre entreprise. Il est obligatoire, peu importe le statut (SARL, EURL, SA, etc.). Grâce à ce guide, découvrez les bonnes pratiques pour réussir à coup sûr l’établissement de ce bilan permettant d’évaluer l'état de la situation financière de votre entreprise.

 

 

Comprendre l’utilité d’un bilan comptable

 

 

Établir le bilan comptable (actif et passif) à la clôture de l’exercice est obligatoire afin que vous puissiez fournir une liasse fiscale. Au-delà de cette obligation légale, cet état financier est indispensable pour mieux piloter votre entreprise et mesurer ses performances. 

 

 

Il vous aide à analyser certains indicateurs, notamment :

  •         les immobilisations : grâce au bilan comptable, vous aurez une vision de vos emplois durables et stables (biens immobiliers, matériel de transport, participations, etc.). Vous pourrez par exemple faire le point sur le matériel vieillissant (à remplacer) ;
  •         la trésorerie : il s’agit du total des sommes d’argent disponibles dans le compte que possède l’entreprise. À la fin de l’exercice, vous connaîtrez la trésorerie dégagée par l’exploitation (créances clients et dettes fournisseurs) ;
  •         la marge : le bilan permet de dégager la marge moyenne réalisée par votre entreprise sur une année. Cet indicateur vous offre la possibilité de suivre votre activité et d’adapter vos stratégies de vente en conséquence.

 

Le bilan comptable en PDF ou en format Excel constitue aussi un support pour réaliser une comparaison de l’état de votre entreprise par rapport à votre secteur d’activité.

 

 

Les étapes pour préparer son bilan comptable

 

Afin de répondre de manière précise à votre question « comment faire un bilan comptable ? », voyons d’abord les étapes pour l’établissement de ce document comptable.

 

 

Terminer l’enregistrement de toutes vos pièces comptables

 

Avant de faire un bilan comptable, votre comptable doit vérifier que toutes les pièces comptables se rattachant à l’exercice prochainement clos soient correctement saisies. Parmi les écritures comptables à voir absolument, on peut citer :

  •         les factures non parvenues ;
  •         les factures de fin d’année à établir ;
  •         les charges constatées d’avance ;
  •         les produits constatés d’avance ;
  •         les charges à payer ;
  •         les produits à recevoir ;
  •         la paie du dernier mois ;
  •         la dernière déclaration de TVA.

 

Notons que la saisie comptable constitue la base de la comptabilité. C’est d’ailleurs le support de la révision comptable. Lorsque celle-ci est correcte, vous gagnerez du temps lors de la construction du bilan et vous limiterez ainsi les erreurs.

 

 

Vérifier et justifier les soldes des comptes importants en comptabilité

Pour assurer la fiabilité du bilan en comptabilité, votre comptable aura la tâche de vérifier les soldes des comptes  importants en effectuant certaines opérations :

  •         établir un état de rapprochement bancaire pour s’assurer que les soldes des comptes de trésorerie soient corrects ;
  •         rapprocher les comptes liés au chiffre d’affaires et aux achats avec la gestion commerciale ;
  •         analyser les comptes liés aux dettes fournisseurs et aux créances clients ;
  •         rapprocher les comptes bancaires liés aux dettes fiscales et sociales à payer avec les justificatifs ;
  •         etc.

 

Il est également important d’apurer le compte d’attente 471 et les comptes temporaires de présentation de valeurs 511, au plus tard à la fin de l’exercice. Les sommes figurant dans ces comptes transitoires seront reclassées dans les comptes par nature concernés.

 

 

Procéder à une révision comptable en se servant du grand-livre des comptes

 

Dans le cadre de la clôture de l’exercice et de l’établissement de vos comptes annuels, votre comptable doit procéder à une révision des comptes en utilisant le grand-livre. Cette opération permet de découvrir les éventuelles erreurs de comptabilisation.

Une révision comptable consiste à vérifier chaque ligne d’écriture pour chaque compte figurant dans votre comptabilité. C’est aussi le moment de corriger les écritures contenant des erreurs pour affecter les montants dans les comptes adaptés.

Cette vérification facilitera aussi certains travaux, tels que la constatation des stocks et le rattachement des charges et des produits à l’exercice comptable.

 

Lettrer les comptes de tiers (clients et fournisseurs)

 

Avant de lettrer les comptes clients et fournisseurs, votre comptable devra :

  •         analyser les soldes des comptes de trésorerie ;
  •         rapprocher les balances et grands livres généraux avec les balances et grands livres auxiliaires.

Au cours du lettrage des comptes de tiers, il devra rapprocher chaque opération comptable avec son dénouement (les factures avec leur règlement par exemple). L’objectif est de déceler les erreurs présentes dans les écritures des comptes fournisseurs et clients.

 

Parmi les erreurs les plus courantes, on peut citer :

  •         une facture non comptabilisée ;
  •         une même facture enregistrée deux fois dans la comptabilité ;
  •         une dette enregistrée dans un compte inadapté ;
  •         une créance figurant dans un mauvais compte.

 

Les mouvements résiduels non lettrés permettent au comptable de justifier le solde du compte. Ils représentent donc les impayés ou les retards de paiement des clients (à relancer) et les factures des fournisseurs à régler.

 

 

Comparer son résultat à celui des entreprises de la même activité via les données Diane

 

Une fois toutes les étapes précédentes réalisées, vous pourrez établir facilement le bilan comptable sur Excel ou en version PDF. Vous pouvez trouver un modèle de bilan comptable à télécharger gratuitement en ligne.

Avec l’aide de votre expert-comptable, vous pourrez comparer le résultat de votre entreprise à celui des entreprises du même secteur d’activité et de la même taille.

Pour ce faire, vous aurez la possibilité de consulter la plateforme Diane où sont fournies différentes informations sur les entreprises situées en France.

 

 

Exemple de bilan comptable simplifié

 

Voici un exemple de bilan comptable simplifié d’une entreprise :

Bilan du 31/12/N

ACTIF                                        PASSIF

Postes                Montant        Postes               Montant

Actif immobilisé :                              Capitaux propres :

Fonds commercial         xxxx                Capital                    xxxx

Matériel de transport     xxxx                Réserves                 xxxx

Matériel industriel         xxxx                Résultat de fusion         xxxx

Actif circulant :                          Dettes :

Stocks de marchandises xxxx                Fournisseurs           xxxx

Clients                    xxxx                Autres dettes                 xxxx

Disponibilités                xxxx

Total Actif             xxxx                Total Passif           xxxx

 

 

La structure d’un bilan comptable se présente comme ci-dessus, avec notamment les actifs immobilisés et circulants. Au passif du bilan comptable, on trouve les capitaux propres, les réserves et les dettes dues aux tiers.

Le bilan comptable donne une image du patrimoine de votre entreprise depuis sa création. Il est non seulement obligatoire, mais il est aussi indispensable pour déterminer votre marge, votre trésorerie et l’état de vos immobilisations

Afin de réussir son établissement, votre comptable devra effectuer certains travaux, notamment la vérification des saisies comptables, la révision comptable et le lettrage des comptes de tiers.

Rechercher un expert-comptable
ou un commissaire aux comptes qualifié

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC