Welink Accountants Welink Accountants
bilan-entreprise

Qu’est-ce qu’un bilan entreprise et en quoi est-ce important ?

Welink Accountants

Welink Accountants

Qu’est-ce qu’un bilan entreprise
et en quoi est-ce important ?

 

Le bilan d’entreprise, bilan comptable ou encore bilan comptable d’entreprise est un tableau représentatif de la situation patrimoniale d’une compagnie à l’instant T, souvent à la clôture d’une année d’exercice. Il constitue un récapitulatif des comptes annuels et états financiers de l’entreprise dressé au milieu d’une liasse fiscale. Ce tableau est structuré suivant le plan comptable général.

 

Importance du bilan comptable

 

Le bilan comptable est avant tout un document obligatoire aux yeux de la loi. Au moins une fois par an, le dirigeant d’une entreprise doit dresser ce tableau dans le cadre de sa gestion financière et l’envoyer au centre d’impôt. Mais pourquoi établir un bilan comptable d’entreprise en réalité ?

 

Offrir un intérêt financier à sa compagnie

 

Le bilan des entreprises marque l’intérêt financier apporté à ces dernières :

  • il donne de précis renseignements sur sa santé financière, notamment sur ce que possède la compagnie (actif), ainsi que sur ce qu’elle doit à un tiers (passif) ;
  • il permet de vérifier si l’équilibre financier est respecté ;
  • il aide à tirer, à travers une lecture rapide, quelques informations indispensables pouvant servir à établir de nouvelles dispositions en matière de gestion et de pilotage.

 

Analyser la composition du financement de l’entreprise

 

Connaître la santé de l’entreprise par l’intermédiaire du bilan comptable est primordial pour les organismes financiers et investisseurs. Cela leur permet de faire une analyse profonde des composants de la structure en matière de financement et de prévoir les investissements nécessaires.

 

Donner un aperçu sur l’état financier de l’entreprise en cas de reprise

 

Le bilan comptable offre également, à un éventuel repreneur, une idée précise sur la puissance de l’affaire, sa notoriété et ses moyens d’action. Autrement dit, grâce au bilan d’entreprise, il peut porter un jugement sur celle-ci et sur son avenir.

 

Concrètement, le tableau donne un aperçu sur les activités antérieures de l’entreprise avec la situation financière qui en a découlé, document sur lequel son avenir va se reposer. On notera que ce document comptable est généralement accompagné de deux autres tableaux :

  • le bilan compte de résultat qui énumère les produits et les charges de l’entreprise pendant une période d’exercice avec détermination de la différence (résultat) ;
  • le plan de trésorerie qui traduit les dépenses et les recettes sous la forme de flux monétaires.

 

Après étude de l’importance du bilan d’entreprise, nous pouvons aborder les différentes structures qui le composent.

 

Présentation du bilan comptable

 

Le bilan comptable d’entreprise se compose principalement de deux colonnes distinctes : l’actif et le passif.

 

La composition de l’actif et du passif

 

L’actif du bilan aussi dénommé « emplois » est une liste des éléments que possède l’entreprise : biens et créances. Tandis que le passif du bilan ou « ressources » nous procure des informations sur les créanciers et ayants droits mobilisés par la compagnie pour le financement de ses activités. Cela implique notamment les banques, les associés et les fournisseurs. Voici un tableau qui récapitule les principaux éléments constitutifs d’un bilan comptable.

 

ACTIF IMMOBILISÉ 

Ensemble des biens durables de l’entreprise ou immobilisations : 

- corporelles ;

- incorporelles ;

- financières ;


CAPITAUX PROPRES

Ensemble du capital et réserves de l’entreprise provenant des dettes issues des associés à long terme

 

ACTIF CIRCULANT 

Ensemble des biens 

destinés à être utilisés,

 à circuler : stocks et créances 

TOTAL ACTIF

 

AUTRES DETTES

Obligations envers des

tiers sous forme de cash :

dettes à court terme, fiscales, sociales, bancaires, etc.

TOTAL PASSIF

 

Le résultat du bilan comptable doit toujours être équilibré : le total de l’actif doit être égal à celui du passif. Dans le cas contraire, il est judicieux d’établir un compte de régularisation, afin que le total reste toujours le même dans les deux colonnes.

 

Les différents modèles de bilan comptable

 

Il existe différentes manières de structurer le bilan des entreprises. Cela offre une grille de lecture plus approfondie sur chaque point que l’on souhaite analyser. À partir de ce tableau, on peut tirer :

 

 

Le bilan financier

 

Le bilan financier reprend les mêmes informations, en soulignant la liquidité de l’actif (bilan de liquidité) et l’exigibilité du passif. Cette option permet de mieux déterminer la capacité de l’entreprise dans le remboursement de ses dettes à l’aide de l’actif. Ce document est souvent exigé lors d’un emprunt bancaire.

 

 

Le bilan fonctionnel

 

Le bilan fonctionnel utilise les termes « emplois » et « ressources » à la place de l’actif et du passif. Ce tableau permet d’évaluer le fonds de roulement de la société et établit ses besoins financiers.

Si le fonds de roulement est positif, cela signifie que l’entreprise est dotée d’une capacité d’autofinancement. Dans le cas contraire, l’emprunt est obligatoire pour poursuivre l’activité dans les normes.

 

 

Le bilan prévisionnel

Tel que son nom l’indique, le bilan prévisionnel est un tableau anticipatif, généralement établi au moment de la création de l’entreprise. Il est dressé pour la prévision des 3 à 7 premières périodes d’exercice comptable à venir.

 

 

Bilan actif/passif : quelle différence ?

 

Si la comptabilité exige que le total des deux colonnes soit toujours égalisé, il est important de bien distinguer la partie « actif » de la partie « passif » du bilan afin de mieux dresser un bilan fidèle aux normes du plan comptable.

Si l’actif détermine tous les biens et droits que possède l’entreprise, le passif relate ses dettes. L’analyse détaillée de ces deux colonnes permet de bien comprendre le bilan comptable.

 

Que contient l’actif ?

 

Comme indiqué dans le tableau ci-dessus, l’actif situé dans la colonne de gauche comprend :

  • les investissements, dont l’actif immobilisé de façon permanente et durable (fonds de commerce, frais d’établissement, constructions, installations…) ;
  • les stocks et en-cours (matières premières, en-cours de production, produits finis…) ;
  • les créances clients et trésoreries, notamment les avances, les acomptes et les disponibilités.

 

Que contient le passif ?

 

Le passif, quant à lui, regroupe toutes les ressources permettant à l’entreprise de rouler normalement et de faire des bénéfices. Il comprend :

  • les capitaux propres, en l’occurrence, les dettes immobilisées (investissements, réserves…) ;
  • les dettes circulantes (emprunts obligataires, dettes financières diverses…).

Pour dresser l’ensemble des composants du bilan actif/passif, il est incontournable de se référer au plan comptable général. Ce dernier contient les détails sur les différentes catégories où doivent se retrouver les composants du tableau. Un chiffrage au début de chaque composant permet de s’y retrouver rapidement.

 

Le plan comptable général

 

Document indispensable en comptabilité, le plan comptable général est utilisé dans toutes les écritures comptables, en l’occurrence, au sein du bilan des entreprises, du compte de résultat, de la balance commerciale et de bien d’autres encore. Disponible en téléchargement gratuit, il est défini ainsi, suivant le plan comptable général 2005 :

  • classe 1 : les capitaux ;
  • classe 2 : les immobilisations ;
  • classe 3 : les stocks et en-cours ;
  • classe 4 : comptes de tiers ;
  • classe 5 : comptes financiers ;
  • classe 6 : les charges
  • classe 7 : les produits ;
  • classe 8 : les comptes spéciaux.

En définitive, le bilan comptable d’entreprise représente le patrimoine de celle-ci. Il est impératif que l’expert-comptable le dresse en respectant toutes les règles. La régularité de ce bilan est obligatoire lors de la déclaration en fin d’année d’exercice.

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC