Welink Accountants Welink Accountants
La révision comptable : utilité et fonctionnement

La révision comptable : utilité et fonctionnement

Welink Accountants

Welink Accountants

La comptabilité est un sujet d’importance. Qu’il s’agisse de vos finances personnelles ou de celles de votre entreprise, il est important d’avoir toujours un œil sur vos comptes. Cela vous permet de préparer l’avenir, voire de l’anticiper.

 

Mais pour vérifier que les comptes soient bien tenus, en entreprise on effectue ce que l’on appelle la révision comptable. Il s’agit d’effectuer certains de travaux permettant de vérifier que la comptabilité de l’entreprise est correcte.  Ce contrôle doit être fait au moins une fois par an, généralement à la clôture de l'exercice. Cela permet en effet d'assurer la régularité des comptes avant la clôture d’un exercice comptable. 

 

Cette révision permet ensuite de publier le bilan, finalisant ainsi l’année comptable.

 

Mais qu’est-ce que la révision comptable exactement ? Quelle est son utilité, et surtout comment fonctionne-t-elle ? On vous explique.

 

 

Sommaire :

 

1. Qu'est-ce que la révision des comptes ?

2. Comment réaliser la révision comptable ? 

  • a. L’apurement des comptes 1 à 5
  • b. La justification des comptes 6 et 7

3. Réussir la révision comptable

4. Conclusion

 

 

1. Qu'est-ce que la révision des comptes ?

 

La révision comptable est une étape de vérification de la comptabilité qui consiste à examiner les soldes comptables d'une entreprise. 

 

Généralement, ce contrôle est réalisé au moment de la clôture de l’exercice. Mais pour des questions pratiques, ils sont vérifiés en cours d’année afin d’alléger la fin de l’exercice comptable, période particulièrement chargée. 

 

Le travail de vérification consiste à effectuer des tests de vérification. On utilise ainsi des seuils de signification déclencheur de contrôle. C’est l’occasion d'inspecter les opérations courantes et l'inventaire de l’entreprise. Enfin, on vérifie les différents documents de synthèse.

 

Ainsi la révision comptable a 4 objectifs :

  • repérer les anomalies comptables
  • vérifier que l’entreprise assure une bonne gestion des risques 
  • mesurer le risque de non-détection d'anomalies 
  • contrôler l’efficacité des vérifications effectuées au cours de l’année



 

2. Comment réaliser la révision comptable ? 

 

La révision comptable a pour but de vérifier tous les soldes comptables de l’entreprise. Cette vérification permet ensuite d’établir le bilan. Elle se fait en deux étapes. 

 

Premièrement, l’apurement des comptes d’attente et autres comptes temporaires c'est-à-dire les classes 1 à 5. Ensuite, il est nécessaire de justifier et d’analyser les comptes de gestion, classes 6 et 7.

 

Pour chaque compte, il faut analyser les imputations comptables des charges et des produits. Il faut toujours veiller au bon rattachement de l'exercice concerné. Attention, chaque compte requiert une méthodologie spécifique en ce qui concerne l’arrêt des comptes.

 

 

L’apurement des comptes 1 à 5

Pour la première étape, il faut rapprocher les soldes des comptes 1 à 5 du bilan. Il s’agit  des comptes d’attente, de trésorerie, clients, fournisseurs et autres (fiscaux, sociaux...). 

 

Pour les comptes d’emprunt et d’immobilisation, le rapprochement sera effectué suivant les tableaux d’amortissements et d’immobilisation.

 

Ainsi la révision des comptes 1 à 5 consiste à :

  • affecter correctement les règlements et paiements mal identifiés lors de la saisie
  • vérifier la régularité des comptes de trésorerie 
  • s’assurer que le solde de la balance clients et fournisseurs concorde avec la balance générale
  • contrôler que les soldes des comptes fiscaux et sociaux concordent avec les obligations et déclarations légales
  • vérifier qu’il n’y a pas de hiatus entre les soldes des comptes d'immobilisations et d'emprunts et les tableaux d'immobilisations et les échéanciers de remboursement des crédits

 

 

La justification des comptes 6 et 7

La justification des comptes 6 et 7 du compte de résultat se fait en 3 étapes :

  • vérifier les imputations comptables des charges et des produits
  • comparer les soldes de l’année terminée avec ceux de l’année précédente
  • analyser la cohérence avec les statistiques professionnelles

 

Il s’agit principalement d’une tâche analytique, afin de repérer des variations anormales en comparaison des autres exercices et des statistiques du milieu. En effet, une étude sectorielle permet de contrôler si les données comptables de l’entreprise sont en adéquation avec celles du domaine d’activité.

 

 

3. Réussir la révision comptable

 

Afin de garantir la réussite de votre révision comptable il est nécessaire de respecter un certain processus et d’appliquer des techniques de contrôle.

 

Ainsi, le dossier de révision comptable doit réunir des critères de qualité : 

  • disposer de la documentation appropriée. Certaines écritures comptables dépendent d’une prise de position de l’entreprise. Celle-ci a parfois le choix, toutefois elle doit justifier son arbitrage comptable à l’aide de documents. Le but est de justifier la pertinence de ce choix. Ces éléments doivent apparaître dans le dossier de révision pour une plus grande clarté.

 

De plus, le dossier de révision doit comporter toutes les pièces comptables nécessaires à la justification des divers éléments. Ainsi, toutes les factures, contrats, relevés et autres documents probants doivent paraître dans le dossier.

  • référencer correctement les travaux de révision comptable. Les écritures comptables doivent pouvoir être facilement assimilées aux documents de contrôle correspondant grâce à un classement et un code approprié et compréhensible.
  • responsabiliser les acteurs comptables. Pour un meilleur contrôle, il est nécessaire que la responsabilité de chaque acteur de la comptabilité soit clairement établie.  
  • sécuriser les données : bien évidemment, la révision comptable est un élément qui implique un secret professionnel total. Il s’agit d’informations confidentielles et seules les personnes habilitées doivent y avoir accès.

 

Enfin, le dossier de révision comptable est à transmettre aux contrôleurs légaux en temps et en heure.

 

 

4. Conclusion

 

La révision comptable est un élément important de la comptabilité d'une entreprise. Elle doit être menée de manière rigoureuse, afin de s’assurer que les états financiers reflètent la réalité. 

 

En comptabilité, les erreurs sont vite arrivées et peuvent déformer la réalité. Il faut donc contrôler la bonne tenue des comptes grâce à différents systèmes de sécurité, dont la révision comptable est la vérification finale. Il ne s’agit nullement d’une obligation, mais plutôt d’une bonne pratique pour éviter toutes erreurs qui pourraient pénaliser l’entreprise. 

 

Pour s’assurer de la bonne tenue de la révision comptable, il est nécessaire de suivre le processus vu ensemble, mais aussi les différents critères de qualité. Pour simplifier cette tâche, il est conseillé de s’appuyer sur des logiciels de comptabilité spécifique ou bien même de faire appel à un expert-comptable externe.

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC