Welink Accountants Welink Accountants
Quels sont les avantages du conseil fiscal ?

Quels sont les avantages du conseil fiscal ?

Welink Accountants

Welink Accountants

Sommaire :

 

  • 1. Le conseil fiscal, qu’est-ce que c’est ?
  • 2. Le rôle du conseiller fiscal 
  • 3. Les avantages du conseil fiscal
  • 4. Conclusion

 

 

Le conseil fiscal est une activité très particulière, qui s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. En effet, en matière de fiscalité, l’un comme l’autre peuvent parfois avoir besoin des conseils d’un professionnel.

 

En ce qui concerne votre entreprise, l’intervention d’un conseiller fiscal peut avoir plusieurs objectifs. Bien évidemment, son rôle premier est d’optimiser la situation fiscale de votre société. Pour cela, il va devoir effectuer une véritable analyse des comptes de l’entreprise et de sa situation financière. Il pourra ainsi déterminer les meilleures solutions à adopter et identifier les impacts de chaque décision sur le plan fiscal. 

 

Niches fiscales, subventions et autres gains en tout genre, le conseiller fiscal vous permettra de dégager des économies conséquentes tout en restant dans la limite de la légalité ! 

 

Alors en quoi cela consiste exactement ? Quels sont les avantages du conseil fiscal ? Toutes les réponses à vos questions dans cet article.

 

 

1. Le conseil fiscal, qu’est-ce que c’est ?

 

Si vous avez une entreprise, vous le savez, la fiscalité est un sujet complexe, mais primordial. Cela nécessite en effet certaines connaissances dans le domaine. Même en connaissant les bases, vous n'aurez certainement pas toutes les réponses à vos questions.

 

En effet, la fiscalité est un domaine très pointu, qui évolue régulièrement. Cela nécessite donc une grande rigueur ainsi qu’un suivi constant des actualités à niveau. C’est là qu’intervient le conseiller fiscal. 

 

Le conseiller fiscal est un professionnel de la fiscalité et des impôts. Il a pour mission de conseiller les entreprises pour les aider à optimiser leur fiscalité, autrement dit payer moins d'impôts. Cela n’a rien d’illégal, bien au contraire. Il s’agit justement de connaître et d’appliquer tous les règlements et lois de l’administration fiscale afin d’en tirer profit. 

 

Pour cela, il doit dans un premier temps effectuer une analyse totale de l’entreprise et de ses activités. Il pourra ainsi apporter ces précieux conseils en ce qui concerne les meilleures solutions de défiscalisation pour votre entreprise. On appelle cela des niches fiscales. Ce sont des avantages fiscaux accordés par le législateur aux entreprises, suite à des investissements dans des domaines particuliers, comme la recherche, l’apprentissage, le cinéma… Il peut s’agir de crédits ou de réductions d’impôts. Dans tous les cas, l’objectif final est le même :  réduire le montant de l’impôt à payer par l’entreprise.

 

 

2. Le rôle du conseiller fiscal 

 

Le conseil fiscal est toujours réalisé par un conseiller fiscal, qui est un expert en droit fiscal. Ce dernier peut travailler à son compte ou bien dans un cabinet d’expertise comptable. 

 

Sa mission est d’assister les entreprises, mais aussi les particuliers, dans leurs déclarations et diverses opérations afin d'optimiser leur fiscalité tout en respectant la loi. 

 

Après avoir analyser la situation de l’entreprise dans sa globalité, il pourra :

  • fournir un rapport détaillé des problèmes auxquelles l’entreprise fait face en termes de fiscalité
  • informer cette dernière sur les règlements à respecter ainsi que les aides et subventions disponibles
  • lui apporter des conseils en matière de fiscalité, en lui proposant des solutions au niveau des salaires, des économies d'impôts, de la TVA, de la déclaration d'impôt sur les sociétés, la préparation des comptes….
  • tenir à jour toutes les procédures, la gestion et l’archivage des documents de l’entreprise 

 

Il propose des solutions adaptées à chaque situation, c’est pourquoi le conseil fiscal est toujours très personnalisé. Mais avant d’en arriver là, il devra aussi effectuer un audit en interne et prendre en compte les avis des différents services de l'entreprise: ressources humaines, contrôle de gestion…

 

Enfin, en cas de litiges comme par exemple un contrôle fiscal, le conseiller fiscal sera amené à défendre les intérêts de son client.

 

 

3. Les avantages du conseil fiscal

 

Faire appel à un conseiller fiscal n’a rien d’anodin. Cela présente même un certain nombre d’avantages, auquel il peut être judicieux de réfléchir. 

 

En effet, le conseil fiscal est une étude totalement personnalisée. L’étude menée par l'expert vous permettra d’en savoir plus sur la situation de votre entreprise et sur les possibilités en ce qui concerne sa fiscalité. 

 

De plus, en déléguant cette tâche à un véritable professionnel vous gagnerez un temps considérable, en plus des économies qu’il vous permettra de réaliser. Notez bien qu’en passant par un prestataire externe, cette dépense ne comptera pas comme un coût de personnel.

 

Enfin, notez bien que votre conseiller fiscal est un véritable atout pour la stratégie de votre entreprise. Plus qu’un prestataire, il s’agit d’un véritable partenaire qui vous accompagnera dans bon nombre de décisions. Il pourra vous permettre de détecter de nouvelles opportunités dès que l’occasion se présentera. Il est donc important de bien le choisir, car vous évoluerez très certainement un moment à ses côtés.

 

 

4. Conclusion

 

Le conseil fiscal présente bon nombre d’avantages. Grâce à un expert du droit fiscal, vous pourrez comprendre toutes les subtilités en ce qui concerne la fiscalité de votre entreprise.

 

Vous obtiendrez ainsi un diagnostic ainsi que des conseils personnalisés. Il vous aidera aussi à tenir vos objectifs et à respecter les deadlines.

 

Il s’agit d’un véritable conseiller, qui sera à votre écoute et pourra répondre à toutes vos questions en matière de fiscalité. Encore une fois, choisissez votre conseiller fiscal avec attention. Il s’agit avant tout d’une relation de confiance. En effet, de son côté le conseiller devra respecter  la confidentialité des informations qui lui seront transmises. Mais de votre côté, vous devrez veiller aussi à ne rien omettre quant à la situation de votre entreprise. 

 

Grâce au conseil fiscal, vous pourrez ainsi réduire considérablement les impôts de votre entreprise et réaliser des économies. 

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC